Close
Jean-Marie Bigard, violence aux Etats-Unis, étrange parallèle avec Donald Trump

Jean-Marie Bigard, violence aux Etats-Unis, étrange parallèle avec Donald Trump

Jean-Marie Bigard a usé d’une surprenante comparaison avec Donald Trump, accusé d’avoir incité à la violence. Et son compte a été bloqué sur Facebook.
Et Twitter a fait de même.

Le compte de l’humoriste a aussi été bloqué dans le passé suite à une blague sur le viol.

« Facebook vient de bloquer le compte de Trump comme le mien. Pourtant moi en 3 vidéos j’ai eu l’impression de faire moins de conneries pour la planète que lui en 4 ans », a-t-il commenté sur ce réseau social.

« Souvenez des horreurs que j’avais dites en pleine interview », a ironisé l’humoriste sur Twitter, en partageant la vidéo qui a coûté son bannissement et l’annulation de plusieurs contrats dont une tournée estivale.

Hier, tout la journée, Donald Trump, a chauffé ses troupes à blanc sur les réseaux sociaux.

« Nous n’abandonnerons jamais. Nous ne concéderons jamais la défaite », a-t-il lâché face à la foule de drapeaux « Trump 2020 ».

Il était allé jusqu’à mettre la pression sur son numéro 2, Mike Pence lequel selon les règles constitutionnelles aux Etats-Unis, doit valider l’élection de Joe Biden.
« Mike Pence, j’espère que tu vas te lever pour le bien de notre Constitution et de notre pays. Et si ça n’est pas le cas, je serai très déçu », a-t-il lâché.
Mike Pence n’en avait que faire de cette pression et a signé une lettre indiquant qu’il n’avait pas le pouvoir de « s’opposer au vote du collège électoral ».

Laisser un commentaire

Close