Close
Jean-Marie Bigard offusqué par l’insulte de François Cluzet, il sort du silence

Jean-Marie Bigard offusqué par l’insulte de François Cluzet, il sort du silence

Après avoir gardé le silence durant deux jours, Jean-Marie Bigard a finalement répliqué au tacle de François Cluzet qui l’a qualifié de « nombrilique, égocentrique ».

Ce lundi 28 septembre, l’humoriste qui ne serait pas réfractaire à l’idée de se présenter à la prochaine élection présidentielle a répliqué à cette « insulte » publique dans le cadre de Grandes Gueules » (RMC) .

« J’ai insulté Olivier Véran exprès pour faire réagir des mecs comme lui. Qu’il me colle l’étiquette de ‘roi des beaufs’, ça ne me dérange pas », a fait savoir celui qui a été malmené il y a quelques jours lors d’une manifestation des Gilets Jaunes. Il a été menacé de morts.

« Mais qu’il remplace justement le mot ‘beauf’ par le mot ‘peuple’. Moi, je traite une poignée de nos gouvernants que je juge incompétents », a-t-il ensuite ajouté, estimant que François Cluzet suite à sa sortie médiatique a insulté des millions de personnes, ceux qui l’aiment et viennent à son spectacle.

« C’est grave. Il insulte mon public. Du coup, il se retrouve à lécher le c** des gouvernants et insulte le peuple démuni, ceux qu’il traite de beaufs, qui n’ont plus rien et qu’on laisse crever. C’est le chameau qui se moque du bossu. Il est absolument offusqué ».

Laisser un commentaire

Close