Close
Jean-Marc Morandini répond aux attaques et affirme ne pas être interdit de sortie de territoire

Jean-Marc Morandini répond aux attaques et affirme ne pas être interdit de sortie de territoire

Dans un communiqué, Jean-Marc Morandini a démenti les nombreuses rumeurs qui circulent à son sujet depuis sa mise en examen pour «corruption de mineurs aggravée ».

Sa cible principale est surtout le magazine les Inrocks qui affirme que cette mise en examen est une reconnaissance de culpabilité.

«Cette mise en examen n’est pas une reconnaissance de culpabilité mais elle constitue un acte d’enquête qui leur donne enfin le plein accès au dossier d’instruction. Les avocats condamnent avec la plus grande fermeté les fausses informations diffusées une nouvelle fois sur le site du journal Les Inrockuptibles ».

Jean-Marc Morandini s’étonne au passage de la manipulation, alors que « la journaliste Fanny Marlier, auteure de l’article et le directeur de la publication, font déjà l’objet d’une plainte en diffamation de M. Morandini ».

Contrairement aux affirmations des Inrockuptibles, le contrôle judiciaire auquel l’animateur est soumis ne comprend « aucune obligation de se rendre à la Gendarmerie une fois par semaine » ni « interdiction de quitter le territoire national » ni « interdiction d’approcher les lieux fréquentés par des mineurs ».

« Les seules obligations du contrôle judiciaire sont l’ interdiction d’entrer en contact avec les plaignants et l’interdiction d’exercer une activité impliquant un contact habituel avec des mineurs. Jean-Marc Morandini peut librement se déplacer hors du territoire national, il doit simplement en informer les autorités. Enfin, les soi-disant extraits de réponse de Jean-Marc Morandini lors de son audition sont purement et simplement faux », est-il précisé.

Laisser un commentaire

Close