Close
Jean-Louis Trintignant s’en veut pour la mort de Marie Trintingnant

Jean-Louis Trintignant s’en veut pour la mort de Marie Trintingnant

Jean-Louis Trintignant mort Marie Trintingnant

Le 1 er août 2003, Marie Trintingnant décédait des coups portés pour son compagnon de l’époque, Bertrand Cantat, lors de leurs vacances à Vilnius, en Lituanie.
8 ans après ce drame, le père de l’actrice, Jean-Louis Trintignant, n’a toujours pas tourné la page, comme il le confirme lors d’un entretien avec « Pleine vie », où il s’en veut de n’avoir pas été là pour sa fille.
« Un bon père doit garder ses enfants, moi j’en ai perdu deux. La nuit où ma fille a été tuée, j’avais promis d’aller la voir à Vilnius. Mais c’était loin, 3 500 km en voiture. Il paraît qu’elle a remarqué mon absence, confie-t-il, Si j’avais su que la mort l’attendait, je les aurais faits, ces 3 500 km ! Surtout pour l’être que j’aimais le plus au monde ».
Jean-Louis Trintignant avoue avoir pensé à se faire justice lui-même.
« Le premier soir où je me suis rendu à Vilnius, l’aîné (des quatre enfants de l’actrice, ndlr) voulait aller tuer l’assassin de sa mère. A un moment, j’y ai pensé moi aussi », confie-t-il.

Laisser un commentaire

Close