Close
Jean-Jacques Bourdin écarté de la matinale de RMC, l’immense « regret » de sa direction, sa revanche

Jean-Jacques Bourdin écarté de la matinale de RMC, l’immense « regret » de sa direction, sa revanche

Évincé de la matinale de RMC après une vingtaine d’années de bons et loyaux services, Jean-Jacques Bourdin obtient enfin sa petite revanche. Sans doute un immense regret pour sa direction.

L’an dernier, le journaliste s’était dit déçu d’avoir été « évincé » de la matinale de RMC, qu’il présentait depuis une vingtaine d’années.
À l’époque, le journaliste avait pu compter sur le soutien de sa femme Anne Nivat.

Il conservait la case 8 h 35 – 9 h avec l’interview politique diffusée en simultané sur RMC et BFM TV.

Et depuis, son départ, RMC plonge comme le rapporte « Le Parisien », qui dévoile les audiences des stations radios.
RMC est l’une des radios qui souffrent le plus est RMC.

« Avec près de 3,2 millions de personnes au quotidien, elle tombe à son plus faible niveau depuis treize ans. La faute notamment à une matinale dont la chute s’est accélérée après le remplacement de Jean-Jacques Bourdin par Apolline de Malherbe, mais aussi à quelques trous d’air dans la grille, affectée en fin de journée par le couvre-feu ».

Le journaliste quant à lui n’a pas réagi à cette baisse des audiences. Il le faisait cependant le mois dernier pour envoyer un scud à sa remplaçante.

Laisser un commentaire

Close