Close
Jean-Jacques Bourdin – accusation de « trop » – Ce procès évité de justesse

Jean-Jacques Bourdin – accusation de « trop » – Ce procès évité de justesse

Déjà confronté à un deuil suite à la perte de sa mère, Jean-Jacques Bourdin a bien fait de pas aller trop loin dans son accusation contre un célèbre professeur, qui n’est hésite pas à faire parler la poudre.

Et le professeur en question est Didier Raoult, le célèbre professeur marseillais, reçu début juillet dans son émission sur RMC, un programme qu’il ne présentera plus à la rentrée. Un clash en direct.

Le journaliste a rappelé au célèbre infectiologue que la popularité ne soigne pas.
« Vous avez sauvé quelqu’un dans votre vie ? Alors calmez-vous. Non, mais posez-moi des questions intelligentes » a répliqué celui qui n’hésite pas à faire parler la poudre lorsque les accusations vont trop loin.

Jean-Jacques Bourdin n’a pas insisté, contrairement à Martin
Hirsch, le directeur des hôpitaux de Paris (AP-HP), qui accusait le célèbre professeur chevelu d’avoir traficoté les chiffres des guérisons du Covid-19 à l’hôpital de Marseille qu’il dirige.

« Mon rôle n’est pas de faire la police des pourcentages, mais si c’est pour [influencer] la commission d’enquête à partir de données biaisées et partielles, c’est mon rôle de réagir promptement. », avait-il lancé devant les députés. La réaction ne s’est pas faite attendre, précise Le Parisien, qui confirme une plainte pour « dénonciation calomnieuse ».

Martin Hirsch, qui lui a reproché « faux témoignage », accusation qui aurait pu coûter à l’apôtre de l’hydroxychloroquine, « jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende ».

Laisser un commentaire

Close