Close
Jane Birkin, une trouille monumentale depuis la mort de Kate Barry

Jane Birkin, une trouille monumentale depuis la mort de Kate Barry

Jane Birkin évoque une nouvelle fois la mort de sa fille Kate Barry, tombée de la fenêtre de son appartement le 11 décembre, lors de son passage ce week-end sur le plateau de RTL.

Si l’enquête de police a privilégié la piste du suicide, les membres de la famille de la photographe ont quant à eux fait état d’un accident.
Jane Birkin revient sur ce drame, déjà évoqué en avril dernier lors d’un entretien avec Le Figaro.

‘J’aimais beaucoup être vue par ma fille Kate. Elle était tellement exacte dans les lieux qu’elle avait choisis, des murs abattus, des ruines », confiait la chanteuse. « Être vue par elle, cela a donné des choses merveilleuses. Comme la couverture de mon album Rendez-vous (2004), où on ne voyait pas ma tête du tout. C’était une visionnaire », disait-elle.

Invitée ce week-end de ‘RTL’, Jane Birkin explique cette fois avoir du mal à composer avec ce drame.

‘Ma chance c’était Kate, C’est avec Kate que je suis arrivée en France. Je ne me souviens même pas d’une époque où elle n’était pas là, c’est pour ça que c’est d’autant plus troublant de la dépasser maintenant qu’elle n’est plus là’, a expliqué Jane Birkin.

‘C’est vrai que, quand on a touché le fond s’installe une trouille monumentale pour la confiance que l’on pouvait avoir dans la vie’, poursuit la chanteuse.

‘Moi j’étais absolument sûre que si j’étais là, rien n’arriverait… j’étais sûre de moi en fait. Et puis quand c’est arrivé avec Kate, pendant les 11 mois là, je n’ai même pas fait la cuisine une fois, je n’avais plus confiance en moi, de faire quoique ce soit, de garder un petit enfant… ça enlève tout croyance en soi’, a ajouté Jane Birkin.

Laisser un commentaire

Close