Close
Jade et Joy Hally­day les vraies victimes de la guerre familiale

Jade et Joy Hally­day les vraies victimes de la guerre familiale

D’après Gala, les vraies victimes de l’affaire de l’héritage de Johnny Hallyday seraient Jade et Joy, les filles cadettes du chanteur disparu.

Pour l’occasion, les analyses du pédo­psy­chiatre Stéphane Cler­get ont été recueillies, et celui-ci rappelle que les plus jeunes enfants de Johnny Hally­day sont égale­ment tiraillées dans cette guerre médiatisée.

« Dans le fond, Jade et Joy sont les vraies victimes de cette affaire : elles ont perdu leur père très jeunes (…) De plus, elles ont perdu un frère et une soeur avec qui elles ne sont plus en contact, explique ce praticien, allusion au fait que les ponts avec David Hallyday et Laura Smet ont été coupés en raison de cette guerre des clans.

Et de poursuivre : «À l’adoles­cence, il n’est pas impos­sible que l’une se retourne contre sa mère, exprime de la colère».

Gala assure par ailleurs que les fillettes peinent à surmonter la disparition tragique de leur père des suites d’un cancer des poumons.

Trois mois après son décès, Jade et Joy auraient encore du mal à réaliser.

« Est-ce que papa pourrait revenir, juste cinq minutes ? », prononceraient-elles souvent auprès de leur maman. Toujours selon Gala les deux fillettes n’ont qu’un souhait : que leur père revienne.





Laisser un commentaire

Close