Close
Jade Hallyday, captation financière, cette belle fortune qui lui échappe

Jade Hallyday, captation financière, cette belle fortune qui lui échappe

Si Laeticia Hallyday a subi un nouveau revers judiciaire devant la justice américaine, ce ne serait pas pour rien. Les intérêts de Joy et Jade ne seraient pas assez protégés. Leur héritage pourrait être capté par leur mère.

C’est au début de la semaine que le tribunal de Los Angeles a une nouvelle fois refusé le transfert de certains biens de Johnny Hallyday dans le trust JPS dont la seule bénéficiaire n’est autre que sa veuve. La décision a été reportée jusqu’à février 2020.

Les juges américains attendaient en réalité que la justice française prenne à bras le corps cette affaire qui mine les relations au sein des membres du clan.

Et cette décision a été saluée par les avocats de David Hallyday et Laura Smet. Et elle n’aurait pas manqué de l’être par les représentants de Jade et Joy Hallyday, si leurs intérêts avaient été confiés à un avocat indépendant.

Gala, qui reprend les propos de Lena Lutaud, grand reporter du Figaro et auteure du livre Ils se sont tant aimés, s’interroge sur la raison pour laquelle Jade et Joy « ne sont toujours pas représentées par un avocat indépendant », alors que leurs intérêts ne sont pas ceux de leur mère.

Jade et Joy Hallyday, une fois qu’elles auraient compris les enjeux, sauraient qu’à l’heure actuelle leurs intérêts seraient défendus par leur grand frère David, qui dans les colonnes du Parisien, a rappelé sa position.
Le droit moral doit être confié à tous ses héritiers.





Laisser un commentaire

Close