Close
Jacques Legros, une étrange double vie

Jacques Legros, une étrange double vie

De la « double vie » de Jacques Legros, le journaliste vedette de TF1, le magazine «France Dimanche » l’évoque longuement.

«Entre sa relation d’amour à Genève et celle dans le Bordelais, son coeur a balancé », rapporte le magazine people dans son édition du 9 novembre.

Et on pensait que le remplaçant de Jean-Pierre Pernaut était bigame, et qu’il avait deux foyers, l’un en Suisse, et l’autre dans le sud de la France.
Mais ce n’est pas le cas.

De sa relation dans le bordelais, il est fait référence à sa passion du vin et du monde viticole.
Jacques Legros a d’ailleurs vécu durant une dizaine d’années dans le sud de la France. Il avait un vignoble qu’il a depuis revendu.

« J’ai également étudié à l’école du vin de la Maison de Saint-Émilion», confiait celui qui gère désormais l’Avenue des Vins, une société de livraison directe.

Quant à « sa relation à Genève », depuis la rentrée, Jacques Legros a inscrit son fils, Gabriel, au collège du Léman, une école privée en jumelage avec la Juilliard School de New York (école privée de spectacle, ndlr).

« J’adhère moyennement au système éducatif français. Dans cette école, il côtoie plus de 120 nationalités », a-t-il indiqué.
Le journaliste annonce à cette occasion que son fils donnera un concert dans la cathédrale de Genève en soliste, où il interprètera une œuvre de Bernstein avec des chœurs, orgues et harpes.





Laisser un commentaire

Close