Close
Jacques Dutronc fini l’alcool fort

Jacques Dutronc fini l’alcool fort

A 71 ans, Jacques Dutronc avoue avoir abusé de l’alcool fort et promet désormais de se calmer, assure-t-il dans les colonnes du magazine GQ.

Le chanteur s’est confié dans les pages du magazine ‘GQ’, dans le cadre de la promotion de son album ‘M ‘sieur Dutronc’.

‘« Pendant vingt ans, j’ai tourné à l’al­cool de poire, à raison d’une bouteille tous les soirs, en plus du reste’, a tout d’abord confié le papa de Thomas Dutronc, qui s’est depuis calmé.

‘Puis, j’ai arrêté. Cinq ans et demi d’interruption totale, quand même. Il fallait le faire, c’est beau?! Et surtout, beaucoup trop long?! Les gens disaient : “Mais il est aussi drôle quand il n’a pas bu?!”, c’est quand même incroyable’, poursuit-il.

Désormais pour lui, les alcools forts c’est fini. Il ne carbure plus qu’au vin. ‘Je reste au vin désormais. Fini les alcools forts’, promet-t-il.

Si Jacques Dutronc reconnaît avoir abuse d’alcool, il n’a en revanche jamais touché aux drogues, qui ont pourtant beaucoup circulé dans les années 60.
‘Ça y allait?! Mais je n’ai pas voulu y toucher. D’un côté, je ne veux pas mora­li­ser, je me dis : “Si c’est pour faire la fête, éventuellement, OK.” Mais si c’est pour emmer­der le monde et fabriquer la corde pour te pendre, en te disant “Je vais prendre ça et ça va aller”, là, je ne suis pas d’ac­cord. », dit-il.

‘C’était la cerise sur le gâteau pour certains. Ce que je trouve triste, c’est cette espèce de truc commu­niste : tout le monde le fait, donc il faut le faire’, poursuit-il, toujours à propos des drogues. ‘Et puis, c’est de bon ton de prendre un gramme. Moi, quand je prends du fromage de tête, c’est au moins 500 grammes?!’.

Laisser un commentaire

Close