Close
Jacques et Bernadette Chirac « pudiques » de parler de leur fille Laurence

Jacques et Bernadette Chirac « pudiques » de parler de leur fille Laurence

De Laurence Chirac, la fille aînée de Jacques et Berna­dette Chirac, qui a perdu la vie la semaine dernière à l’âge de 58 ans, il en est non seulement question dans Gala, mais aussi dans Paris Match.

Le fille de l’ex président de la république a souffert toute sa vie d’ano­rexie mentale, ce qui a poussé ses parents à la proté­ger des médias et surtout pour éviter que sa maladie soit exploitée par les adversaires politiques de son père.

Gala rappelle que Laurence Chirac avait tenté de mettre fin à ses jours en 1990 en se jetant de la fenêtre de son appar­te­ment du XIVème arron­dis­se­ment de Paris.

Il s’en tire mira­cu­leu­se­ment, mais sera par la suite placée sous la surveillance d’une infirmière.

Trois ans plus tard, la rumeur de sa mort agite le tout Paris, alors que Jacques Chirac se lançait dans la bataille des légis­la­tives, rappelle l’hebdomadaire people.

Il refuse de publier un démenti, «pour ne pas donner de crédit à cette rumeur», explique Candice Nede­lec, auteure de Berna­dette et Jacques, paru en poche en février dernier (Points Docu­ment).

A l’inverse de Laurence, sa soeur cadette, Claude Chirac, est toujours sur le devant de la scène.
Elle avait même été l’une des plus proches conseillères poli­tiques de son père. «Pour beau­coup, le fait que Claude soit autant dans la lumière n’a fait que renfor­cer l’ab­sence de Laurence», décrypte la journaliste.
«Les Chirac ont toujours été très pudiques, raconte-t-elle. Même dans ses Mémoires, il ne parle pas de choses person­nelles ».

Laisser un commentaire

Close