Close
Influencé par Meghan Markle, Harry devient égocentrique, désabusé et rancunier, explication d’un psychiatre

Influencé par Meghan Markle, Harry devient égocentrique, désabusé et rancunier, explication d’un psychiatre

Sous l’influence de Meghan Markle, qui l’aurait poussé à prendre ses distances avec sa famille, le prince Harry s’en serait pris non seulement au prince Charles, mais aussi à la reine. Un spécialiste de la santé mentale lui réplique.

Lors d’une prise de parole Apple TV, le second fils du prince Charles s’en est pris non seulement à son père, mais aussi à la reine, leur reprochant d’avoir échoué en tant que parents. Et leurs enfants en subiraient les conséquences.
«La majorité d’entre nous porte en elle une forme de traumatisme, de perte ou de chagrin non résolu », a-t-il indiqué.

Le mari de Meghan Markle refuserait de reproduire le même schéma avec son fils Archie, et leur fille à naître.

Si le palais n’a pas réagi à cette prise de parole, le Dr Max Pemberton se livre à ce sujet auprès confie au Daily Mail.

Il estime que le duc du Sussex a subi trop de thérapies, et que les « échecs » des parents nous permettent d’une certaine manière « d’apprendre à nous tenir sur nos deux jambes et à devenir des adultes stables et sûrs ».

«Cela fait partie de l’apprentissage de la gestion de la frustration, de l’anxiété et de l’incertitude », a précisé ce spécialiste, estimant que le prince Harry présente « les caractéristiques de ceux qui ont suivi trop de thérapie ».

Le mari de Meghan Markle est perçu même comme « égocentrique, désabusé et rancunier ».
« Il dit qu’il parle de ses problèmes « pour aider les autres ». Cela sonne plutôt creux », a-t-il lâché.

Laisser un commentaire

Close