Close
Humiliation traumatisante, Michel Drucker évoque la pire épreuve après la douleur

Humiliation traumatisante, Michel Drucker évoque la pire épreuve après la douleur

Outre la douleur de son opération, Michel Drucker a précisé la pire épreuve vécue durant son hospitalisation.

L’animateur s’est laissé aller à quelques confidences auprès de « Paris Match », où il revient sur son opération cardiaque qui a duré huit heures.

« On m’a ouvert en deux, écarté les côtes, débranché le coeur, refermé. Ensuite, j’ai essayé de lutter contre la douleur fulgurante, infernale », a indiqué Michel Drucker, qui a fait son grand retour aux commandes de Vivement Dimanche sur France 2 après près d’un an d’absence. Il ne serait remis d’aplomb. Il doit prendre ses précautions.

Et au cours de cet entretien, il lui est demandé, outre la douleur, quelles ont été les pires épreuves ?

Michel Drucker ne se défile pas, et se rappelle être redevenu enfant, « un pantin sans forces qu’on met à nu, qu’on lave, qu’on fait uriner ou qu’on emmène s’asseoir aux toilettes à petits pas », a-t-il confié.
Il reconnait une « humiliation traumatisante au début ».
L’animateur paniquait tout le temps et sollicitait sans cesse les infirmières. Sa crainte est qu’il soit détesté et qu’il soit perçu comme « chiant, chochotte, people gonflant ».
Fort heureusement, il n’en est rien.
« C’est leur quotidien. Ces soignants, ces médecins, ces cardiologues, français sont parmi les meilleurs du monde ».

Laisser un commentaire

Close