Close
Humiliation en Bourgogne, Charlène de Monaco ne pardonne pas le faux-pas d’Albert

Humiliation en Bourgogne, Charlène de Monaco ne pardonne pas le faux-pas d’Albert

À Glasgow en Écosse avec ses adorables jumeaux Gabriella et Jacques, Albert de Monaco s’est illustré par un coup de poignard contre son épouse, Charlène de Monaco, isolée en Afrique du sud depuis huit mois.

La nature de cette trahison est précisée par l’édition en ligne du magazine Elle qui s’interroge sur les raisons de son exil.

«De fait, il ne doit pas faire bon être RP (Relation Publique) du Palais en ce moment », commente la publication avant de rappeler une sortie médiatique du prince Albert, une participation à un événement remontant au week-end du 10 octobre.

Alors que la mère de ses enfants venait de subir une nouvelle opération chirurgicale sous anesthésie générale pour en finir de son infection ORL, le prince souverain du Rocher prenait la pose pour les photographes en Bourgogne, à 12 000 km d’elle en sa qualité de président d’honneur… du championnat du monde de l’œuf en meurette.

« Comment continuer à ne pas répondre à des questions qui tombent sous le sens : « Même si la princesse ne peut pas prendre l’avion, personne, depuis le mois de mai n’a donc pensé à la rapatrier en bateau médicalisé près de ses enfants ? Ce ne serait pas plutôt elle qui ne veut plus rentrer ? », s’interroge une source proche de la première dame, qui ne semble plus croire en la version officielle du Palais.

Laisser un commentaire

Close