Close
« Honteuse », Charlène de Monaco : la terrible gaffe publique avec son mari

« Honteuse », Charlène de Monaco : la terrible gaffe publique avec son mari

Après Closer qui souligne le flou autour de la personnalité de Charlène de Monaco, c’est au tour d’un média italien de faire état d’une énorme gaffe avec son mari, le prince Albert de Monaco.

De la personnalité de la maman de Jacques et Gabriella, il est question dans les colonnes de Gotha, mais aussi de Closer.
L’ex-tueuse des bassins serait indéchiffrable.

Cela fait plusieurs mois, surtout à la suite de sa longue absente à cause d’une infection ORL, que ceux qui connaissent Charlène de Monaco ont pris la parole pour tenter de démêler les zones d’ombre autour de sa personnalité.

La première dame, originaire d’Afrique du Sud, est dépeinte parfois comme plus « iconoclaste » qu’on ne le pensait. Elle refusait marcher dans les pas de Grace Kelly, sa regrettée belle-mère, à laquelle elle est souvent comparée. Charlène de Monaco l’a prouvé en se rasant la tête façon punk, avant son départ en Afrique du Sud.

«Charlène a toujours eu soit un air de détachement total par rapport à ce qu’on pouvait penser d’elle, soit un masque de souffrance que rien ne pouvait illuminer. Elle a toujours été difficile à cerner, indéchiffrable. Elle n’était pas une femme trophée, comme on en croise fréquemment à Monaco. Elle n’était pas non plus une intrigante », a confié une source.
Ce propos est conforté par le magazine Closer, qui affirme qu « entre sourire de circonstance et blues tenace, difficile de percer le mystère Charlène, qui semble à la recherche du bonheur perdu ».

Un média italien de son côté n’évoque pas sa personnalité, mis une gaffe impardonnable lors d’un diner. En réalité, il est fait référence à Stéphane Plaza, pressé de saluer le prince Albert à une cérémonie de remise de prix à Monaco, s’est dirigé vers un chauve qui lui ressemble. Le mari de Charlène de Monaco ne lui en a pas tenu rigueur.

Laisser un commentaire

Close