Close
Heureux, Albert de Monaco fait un geste pour Charlène, sa décision pour leurs jumeaux

Heureux, Albert de Monaco fait un geste pour Charlène, sa décision pour leurs jumeaux

Finalement, très heureux, le prince Albert de Monaco très heureux d’avoir retrouvé Charlène de Monaco, après plusieurs mois d’absence, aurait accédé à l’une de ses requêtes.

La première dame monégasque aurait été attristée de lire dans la presse que ses enfants, Gabriella et Jacques, 6 ans, n’étaient plus scolarisés à l’école François d’Assise-Nicolas Barré, à Monaco.

« Deux mois après y avoir fait leur rentrée, ils seraient désormais scolarisés à domicile. Des décisions majeures dans lesquelles leur maman ne semble que peu impliquée », a rapporté Public, dans son numéro daté du 5 novembre.

Irritée, l’épouse du prince Albert se serait décidée à retrousser les manches et à affronter son mari afin que leurs enfants soient scolarisés à l’extérieur du Palais. Ce serait pour leur permettre de se socialiser davantage en fréquentant d’autres enfants de leur âge.

Malgré tout cas, elle a conscience d’avoir peu de droit sur eux et pour cause ! Ses jumeaux appartiennent constitutionnellement à la principauté.
D’après Stéphane Bern, auteur d’un article dans Paris Match sur le retour de Charlène de Monaco en principauté, le prince Albert de Monaco aurait fait un geste. Les enfants seraient de retour à l’école.

« La joie s’entendait dans la joie du prince.

« Nous l’attendions tous avec impatience. Il ne cachait pas son bonheur de revoir sa femme reprendre sa place auprès de leurs jumeaux, Gabriella et Jacques, qui ont fait leur rentrée scolaire dans l’institution François d’Assise-Nicolas Barré, à Monaco », a-t-il expliqué.

« C’est un soulagement pour tout le monde. À commencer pour le prince et leurs enfants, mais aussi pour la population monégasque, ravie ».
« Nous sommes une petite communauté soudée auprès de notre famille princière, et son bonheur comme ses malheurs sont également les nôtres », a expliqué une source au palais.

Laisser un commentaire

Close