Close
Guillaume Canet, malaise avec ses enfants, moment inconfortable de Marion Cotillard sur France 5

Guillaume Canet, malaise avec ses enfants, moment inconfortable de Marion Cotillard sur France 5

En l’absence de Marion Cotillard, occupée avec la promotion de son dernier film, Frère et Sœur, réalisé Arnaud Desplechin, Guillaume Canet serait chargé de la garde de leurs deux enfants. Et il aurait des sueurs froides pendant le passage dans sa femme dans C à Vous.

L’acteur et l’actrice sont passés de meilleurs amis à meilleurs ennemis », rapportait le magazine Public en avril dernier, avant de reprendre les tristes confidences d’un proche.

« En réalité, ils sont séparés depuis plusieurs mois. Et entre eux, c’est très, très froid. Ils ne se croisent plus depuis trois mois. ».
La garde de leurs enfants, en attendant une éventuelle remise de couvert, serait partagée.

«Ils occupent tour à tour en mode papa ou maman solo la confortable propriété qu’ils possèdent encore dans la banlieue ouest de Paris », a assuré un proche qui se confie sous le sceau de l’anonymat.

Et l’acteur-réalisateur était peut-être devant son écran avec ses enfants pendant le passage de Marion Cotillard, dans C à Vous, l’émission proposée par Anne-Elizabeth Lemoine dans C à Vous.

Des images qui ont mis mal à l’aise non seulement Marion Cotillard, mais sans doute aussi ses enfants. Il y est question de nudité.
Il s’agit d’une séquence de Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle), réalisé par Arnaud Desplechin, et sorti en 1996. La femme de Guillaume Canet était effrayée par cette annonce.

«Vous n’allez pas passer d’image hein, je suis à poil », a-t-elle lâché. Finalement pour la rassurer, une photo plutôt soft a été diffusée.
C’était un de mes premiers films, je ne comprenais pas grand-chose », a-t-elle déclaré. Mais j’étais très heureuse d’être dans un film, déjà, […] je faisais partie d’un film qui allait faire partie du grand cinéma français, donc j’étais hyper impressionnée, j’étais ravie et du coup j’avais pas vraiment conscience de ce que je faisais ».

Laisser un commentaire

Close