Close
Guillaume Canet aigri et en colère, TOC, sauvé par Marion Cotillard, méthode miracle

Guillaume Canet aigri et en colère, TOC, sauvé par Marion Cotillard, méthode miracle

Si Guillaume Canet s’affiche au top, il n’en a pas toujours été ainsi. Il a frôlé le pire il y a quelques années à la suite de l’échec de l’un de ses films. Fort heureusement, sa femme, Marion Cotillard est parvenue à le remettre d’aplomb.

En 2013, l’acteur et réalisateur avait écrit, produit et réalisé un film qui lui tenait à cœur, Blood Ties, un remake des Liens du sang de Jacques Maillot, sorti sur nos écrans en 2008.

Cette réalisation du compagnon de Marion Cotillard, dotée d’un budget de 26 millions, n’a pas été bien reçue du public. C’est un échec commercial, a rappelé un magazine people, Intimité dimanche. Le magazine Ici Paris avait aussi eu l’occasion de revenir sur cet échec.

C’est dans ses failles que le comédien a « puisé la sensibilité nécessaire à son travail. Il est aussi l’esclave de ses fragilités, débordé par des troubles obsessionnels compulsifs, qui le poussent à des rituels de vérification incessants ».

Pour en finir de son mal-être, il se tourne vers la psychanalyse.
« J’avais tant donné de moi-même. Ce qui m’a le plus troublé quand même est que le public n’ait manifesté aucun désir d’aller le voir », avait-il déploré dans les colonnes de Télérama. Ce bide, il l’avait vécu comme une injustice. « Je n’appréciais même plus ce que je faisais, je ne savais plus observer les gens, le cœur de mon boulot ».

La crainte du compagnon de Marion Cotillard était de sombrer dans la colère et devenir aigri.
« Il fallait arrêter la machine, se poser, se nourrir. Marion qui sait si bien gérer les choses, s’imprégner du moment présent m’a fait comprendre que c’était une nécessité. Il fallait arrêter la machine. C’était une nécessité », avait-il déclaré.
C’est grâce à l’équitation, sa grande passion avec le cinéma, qu’il s’en sortira.

Laisser un commentaire

Close