Close
Gims face à Audrey Crespa Mara, le rappeur visé par d’horrible insulte

Gims face à Audrey Crespa Mara, le rappeur visé par d’horrible insulte

Face aux caméras de «7 à 8 », dans le cadre de l’interview d’Audrey Crespa Mara, Gims s’est confié sur son enfance, et rappelé les insultes racistes qu’il a pu subir à cause de la couleur de sa peau.

« Il n’y a pas plus grande injustice que de s’en prendre à quelqu’un pour une couleur qu’il n’a pas choisie », a indique celui qui ne se rappelle pas avoir choisi sa couleur de peau.

Le rappeur qui passe son temps entre le Maroc et la France, a souffert de ces insultes durant son enfance.

« Ce qui choque, c’est que les blagues qu’on a pu me faire, on les fait encore aujourd’hui. À des enfants qui avaient mon âge », dit-il. «  On m’a traité de singe ou de macaque, de sale Noir. Et les enfants, aujourd’hui, en 2021, c’est la même chose ».

Pour autant, il ne considère pas que la France est un pays raciste.
« Je ne peux pas dire que la France est un pays raciste. Ce serait condamner des innocents. Ça serait condamner des gens qui ne le sont pas », poursuit Gims. Je ne peux pas dire que ces gens sont racistes. Ce n’est pas vrai. Le mal est là mais le bien domine et dominera toujours ».

Laisser un commentaire

Close