Close
Gilles Bouleau, pris pour un imbécile, il ouvre son coeur

Gilles Bouleau, pris pour un imbécile, il ouvre son coeur

Gilles Bouleau aurait été pris pour un imbécile pour une surprenante raison. C’était durant son enfance.

Et de cet épisode, il y est revient lors d’un entretien accordé à Télé 7 Jours, où le journaliste confie qu’il n’a pas eu la télévision chez lui jusqu’à ses 11 ans.

Et ça n’a pas été facile à vivre. Gilles Bouleau, qui souffre d’une surprenante allergie, se rappelle avoir été pris pour un imbécile.
« Je me souviens d’un jour, à l’école primaire, où un gamin avait pointé une branche dans ma direction en me disant: «Je suis Zorro.» Je lui avais répondu : « Mais c’est qui, Zorro ? » Tout le monde m’avait alors regardé comme si j’étais un imbécile. Sur le moment, je m’étais senti bien seul », se rappelle Gilles Bouleau, qui a réduit sa consommation télé et consacre l’essentiel de son temps libre à la course à pied.

Le présentateur du JT de la première chaine affiche d’ailleurs un beau chrono « de 3 h 16 au Marathon de Paris ».
« On a un groupe de coureurs de TF1, a-t-il expliqué, au Journal du dimanche. On se donne rendez-vous vers 10 heures au parc de Saint-Cloud et on part au bout du monde.»

Laisser un commentaire

Close