Close
Gérard Lanvin se lâche chez Audrey Crespo-Mara, ses propos sur le mouvements divisent

Gérard Lanvin se lâche chez Audrey Crespo-Mara, ses propos sur le mouvements divisent

Après s’être lâché sur les présidents de la république sur RTL, Gérard Lanvin récidive cette fois dans l’émission d’ Audrey Crespo-Mara, Sept à huit, diffusée ce dimanche 18 avril sur TF1. Mais ses propos ont divisé sur les réseaux sociaux.

L’acteur de 70 ans, installé depuis des années au Maroc, est actuellement en pleine promotion de son dernier album «Ici-Bas » pour les besoins duquel il a collaboré avec son fils.

Il dénonce une époque « déconcertante » et « affligeante », et déplore que rien ne fonctionne en France. Et ça se serait accentué durant la crise sanitaire.
«les hôpitaux, en passant par les flics et les pompiers » sont en « manque de tout ».

«Tous les mecs sont dans des difficultés notoires alors qu’ils ont des exercices à faire pour nous tous et qui sont l’essentiel », a-t-il regretté.
«Les flics sont des gens importants et essentiels » et que « les pompiers n’ont pas de matériel » pour mener à bien leurs missions.

« Ça fait 30 ans que j’entends les infirmières se plaindre. Ce n’est pas d’aujourd’hui » a poursuivi Gérard Lanvin, en précisant que l’État « leur a supprimé » des avantages ces dernières années. « Mais, où va tout l’argent qu’on nous demande de donner ? Tous ces impôts qu’on paye ? Tout… M**de ».
Ses propos ont divisé sur les réseaux sociaux.
«Résumons : il dit que la France part en vrille, donc il s’exile au Maroc, puis trouve que la France c’est pas si mal quand il s’agit de vendre un album », a commenté un autre.
«Un grand acteur au franc parlé .. un homme de principe avec des vraies valeurs »

Laisser un commentaire

Close