Close
Gérald Dahan recadré par Jean-Vincent Placé

Gérald Dahan recadré par Jean-Vincent Placé

Gérald Dahan s’est attiré les foudres des écologistes après avoir fait allusion aux origines asiatiques de Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat.

Via sa page Twitter, où il est très actif, l’humoriste s’est moqué de l’homme politique dont il raille les origines asiatiques.
Dans son massage, Gérald Dahan s’est planté de prénom. « Jean-François Placé on dirait Eva Joly qui reviendrait de Fukushima », a-t-il lancé.
À ce message, le président du groupe écologiste au Sénat, originaire de Corée, n’a pas tardé à y répondre.
« Moi c est jean-vincent:-) Vs êtes humoriste? RT “@geralddahan: Jean-François Placé on dirait Eva Joly qui reviendrait de Fukushima.”, s’est-t-il interrogé.
Ce n’est pas la première fois que Gérard Dahan s’en prend à un politique. Ce fut le cas non seulement avec Nadine Morano qui l’avait traîné en justice, mais également avec Ségolène Royal.
«Ségolène est tellement verte d’avoir perdu qu’elle va finir chez EELV ! », avait-il lancé, allusion à la défaite de Ségolène Royal aux législatives à la Rochelle.
A l’époque, l’ex candidate à la présidence de la république n’a pas pris la peine de réagir à ce commentaire.





Laisser un commentaire

Close