Close
Françoise Laborde dans le collimateur du CSA

Françoise Laborde dans le collimateur du CSA

Françoise Laborde collimateur CSA

Françoise Laborde n’est plus en odeur de sainteté au Conseil Supérieur de L’audiovisuel, dont elle est membre depuis 2009, sur décision du président de la république Nicolas Sarkozy.
Il est reproché à l’ancienne présentatrice du 13 heures de « France 2 » d’avoir quitté une réunion des sages le 14 octobre dernier pour s’entretenir avec Jean Marc Morandini, en direct dans son émission sur « Europe 1 », où il était question de son livre contre le machisme « Ne vous taisez plus ! ».
Pour expliquer son absence à cette réunion très importante, où un conflit entre deux chaînes était évoqué, Françoise Laborde avait prétexté une quinte de toux.
Françoise Laborde se serait par ailleurs attirée les foudres du président du Conseil Supérieur de L’audiovisuel, Michel Boyon, qui lui reproche son intervention « BFM TV », et son commentaire sur l’affaire Dominique Strauss-khan et Tristane Banon. Elle a expliqué qu’« un viol est une agression sexuelle qui a réussi ». Ces propos auraient été mal accueillis par les sages qui lui auraient rappelés son devoir de réserve.

Laisser un commentaire

Close