Close
Franck Gastambide raconte son passé de dresseur de pitbull

Franck Gastambide raconte son passé de dresseur de pitbull

Avant d’être révélé au grand public grâce au film Les kaîra réalisé par Mathieu Kassovitz, en 1995 à l’âge de 16 ans, Franck Gastambide a ainsi avoué qu’il avait été dresseur canin.

« J’étais pas très bon à l’école, j’étais dyslexique, confie l’acteur et réalisateur. J’ai passé toute ma scolarité avec des gens qui pensaient que j’étais nul et j’ai du me construire avec ce handicap ».

Le comédien avoue s’être tourné vers ce métier à cause « d’un manque affectif et suite à des échecs successifs » liés à sa dyslexie.

«Avec les animaux tout était plus simple, ça se faisait au feeling, je deviens tout de suite très bon et je me suis passionné pour eux, poursuit Franck Gastambide. Mais les seuls animaux qui étaient en bas de chez moi c’était des pitbull donc je me suis spécialisé dans le dressage pour chiens ».

Celui qui réalisera la saga «Taxi » avait notamment été ciblé par son père. Leur relation a toujours été conflictuelle, comme il le confirmait l’an dernier dans On n’est pas couché sur France 2.

«Vous dites avoir souffert du regard de votre père qui vous prenait toujours pour le dernier de la classe parce que vous étiez le dernier de la classe et que vous étiez un peu nul à l’école. Est-ce qu’aujourd’hui il est fier de vous ? », lui avait demandé Léa Salamé.
Et à Franck Gastambide de répondre : «Je ne vois plus mon père depuis plus de dix ans ».





Laisser un commentaire

Close