Close
Francis Lalanne à propos de la défaite des bleus «Improbable, injuste ! »

Francis Lalanne à propos de la défaite des bleus «Improbable, injuste ! »

Francis Lalanne a salué la prestation des bleus, malgré leur défaite en finale de l’Euro 2016 face au Portugal.

« C’est le football, il ne faut pas être triste ! C’est comme ça ! Ça s’est joué à un centimètre, mais le destin en a décidé autrement. On peut gagner contre une équipe, mais pas contre le destin. Les occasions, on les a eues malgré le jeu des Portugais fermé à double tour. La rentrée d’André-Pierre Gignac, c’était le bon coaching: avant la limite, il arrive enfin à battre le gardien portugais en état de grâce ! Mais le poteau, qui devait être rentrant, décide d’être sortant. Les Verts légendaires perdent leur finale à cause de ces p***de poteaux carrés ! Il ne fallait qu’un seul but en trois matches aux Bleus de ‘Zizou’ afin de se qualifier en 2002, et on fait quatre poteaux ! On marque zéro but avec trois attaquants chevronnés qui, à eux trois, avaient marqué 100 buts en championnat ! », rappelle le chanteur.

« C’est pour ça que ce sport est le plus populaire: tout peut arriver ! Même l’improbable ! Même l’impossible, même l’injuste ! La chance ou l’iniquité suffisent pour faire la différence. Le football n’est pas un sport mais un spectacle, car il y a plus d’éléments subjectifs qui procèdent au résultat, comme le caractère aléatoire des décisions de l’arbitre. Il siffle une main contre la France alors qu’elle est portugaise. Hugo Lloris se blesse sur le coup franc, l’action reprend alors qu’il est troublé par sa blessure, et il lui manque un quart de pas sur ses appuis pour que sa main puisse stopper le tir d’Eder… But contre l’équipe qui domine le jeu depuis sept matches ! Le centimètre du destin a choisi cette grande nation de football qu’est le Portugal, il a jugé qu’il fallait inverser la spirale ! ».

«Le Portugal est sacré champion après un Euro sans intérêt ; mais contre nos Bleus, les Portugais ont réalisé le match parfait », affirme-t-il.

« Nos Bleus ont régalé. Et ce sont leurs matches que l’histoire retiendra, pas ceux des Portugais… Sous l’impulsion de Didier Deschamps et Guy Stephan, ils ont renoué avec les valeurs éternelles du football français! La France est vice-championne en ayant fait honneur à ses valeurs ».





Laisser un commentaire

Close