Close
Francis Cabrel frappé par une mort atroce

Francis Cabrel frappé par une mort atroce

Francis Cabrel apparaît en Une du magazine « France Dimanche », qui l’affirme « touché par une mort atroce ».

Le chanteur est en effet traumatisé par le décès de son ami, Hervé Cristiani, qui avait rencontré un grand succès populaire avec le titre «Il est libre Max» dans les années 80.

Il est décédé le 15 juillet dernier dans un hôpital parisien avait annoncé la société de productions «Stars 80».

« C’est un peu les années 80 qu’on enterre », commente le magazine, qui relaye ensuite les propos de Francis Cabrel, livrés lors d’un entretien avec RTL, au lendemain du départ de son pote.

« C’est une grande peine qui nous tombe dessus. Hervé, était quelqu’un de souriant, de positif, de drôle, d’attentionné », avait confié Francis Cabrel sur les ondes de cette station de radio.

Le chanteur avec une voix nouée livrait ensuite des anecdotes sur l’interprète de « Il est libre Max ».

« On est partis en tournée, on s’est marrés, on a chanté un peu partout, il pouvait faire deux parties de tennis », rappelle-t-il.
« C’était un super sportif. On s’aimait beaucoup. On avait beaucoup d’estime l’un pour l’autre », ajoute le chanteur.

« Il était encore chez moi il n’y pas longtemps, enregistrer des chansons de son dernier album avec quelques amis, notamment Alain Souchan et Michel Jonasz. Il a fait de nombreux albums, il a toujours existé. Toujours farfelu, un univers quoi », poursuivait Francis Cabrel.





Laisser un commentaire

Close