Close
France Gall, des précisions sur ses derniers mois livrées dans une biogra­phie

France Gall, des précisions sur ses derniers mois livrées dans une biogra­phie

Les derniers jours de France Gall, emportée des suites d’une récidive d’un cancer du sein, il en est question dans «Des amours, des chan­sons et des larmes », une biogra­phie signée Alain Wodras­cka, sortie début février aux Ed. L’Ar­chi­pel.

L’auteur explique que la chanteuse a longtemps caché sa maladie, contre laquelle elle luttait dans le plus grand secret depuis février 2016.

Elle avait alors été admise à l’hô­pi­tal améri­cain de Neuilly. Ici Paris révélait à l’époque son hospitalisation.

« Cette fois, la situa­tion est trop critique pour dire la vérité, précise le biographe. On évoque une into­lé­rance médi­ca­men­teuse » et on « tait le mal qui la ronge, épar­gnant aussi bien son public que les membres de la troupe de Résiste, auprès desquels, en tour­née, [France Gall] se montre toujours aussi déter­mi­née ; même si certains soirs, elle s’écroule d’épui­se­ment dans un coin de la coulisse».

Affaiblie par la maladie, elle ne sera de sortie qu’à deux reprises, pour assis­ter au vernis­sage de l’ex­po­si­tion Serge Gains­bourg à la mairie du IXème arron­dis­se­ment de Paris le 10 mars 2016 et lors de la remise des Globes de cris­tal au Lido fin janvier 2017, où le prix de meilleure comé­die musi­cale lui avait été remis.

E de rappeler que la chanteuse n’a pas assisté aux obsèques de son ami, Johnny Hallyday « à la Made­leine, le 9 décembre ».

«  Et pour cause, elle vit ses dernières semaines. Désor­mais, son pronos­tic vital est engagé et seule sa kiné respi­ra­toire parvient à la soula­ger », précise l’auteur.
La chanteuse avait quitté l’hôpital le 29 décembre. « Elle rend son dernier souffle le dimanche 7 janvier au matin, détaille le biographe. En présence de son compa­gnon, le musi­cien et ingé­nieur du son Bruck Dawit, et de son fils Raphaël ».





Laisser un commentaire

Close