Close
Flavie Flament évoque le suicide de David Hamil­ton «Il a fui ses respon­sa­bi­li­tés» (vidéo)

Flavie Flament évoque le suicide de David Hamil­ton «Il a fui ses respon­sa­bi­li­tés» (vidéo)

Dans un entre­tien vidéo accordé au maga­zine « ELLE», Flavie Flamant est reve­nue sur le suicide du photo­graphe David Hamil­ton, qu’elle accu­sait dans son livre «La conso­la­tion », sans le nommer, d’avoir abusé d’elle alors qu’elle n’était âgée que de 13 ans.

«Un livre nécés­saire pour moi, indis­pen­sable, qui m’a permis de dési­gner publique­ment mon violeur alors que j’avais 13 ans, puisque je n’avais pas pu le faire dans le cadre d’un prétoire. Il m’a fallu écrire ce livre pour le poin­ter du doigt, et faire en sorte que la parole se libère, et faire entendre la cause des victimes, qui aujourd’hui sont trop muse­lées par la société et par la loi », explique-t-elle.

«J’ai choisi de révé­ler le nom de David Hamil­ton parce qu’entre la sortie de mon livre et cette révé­la­tion, il s’est passé des choses extra­or­di­naires. Des femmes m’ont dit : ‘j’ai vécu la même chose que vous, avec le même photo­graphe.’ A partir de ce moment-là je me suis sentie plus forte. Et je me suis sentie en mesure de l’affron­ter publique­ment en le nommant. Et en sachant aussi qu’on était en train d’appro­cher du but. Qui était de pouvoir enfin l’attaquer en justice devant les tribu­naux car il y avait une femme qui elle-même avait été victime et était dans les délais de pres­crip­tion », précise l’animatrice de RTL avant de revenir sur le suicide de David Hamil­ton.

« La mort de David Hamil­ton a été un véri­table choc pour nous toutes. Il se sentait coincé. Il savait qu’on était nombreuses. Il se savait démasqué. Il souf­frait d’une forme de déshon­neur et il a préféré fuir que d’assu­mer ses respon­sa­bi­li­tés. Et pour nous ça a été une peine supplé­men­taire. Toutes les possi­bi­li­tés de le pour­suivre se sont éteintes avec sa mort », fait savoir Flavie Flament.





Laisser un commentaire

Close