Close
Que sa famille se déchire, Johnny Hallyday s’en foutait

Que sa famille se déchire, Johnny Hallyday s’en foutait

Johnny Hallyday, emporté par la maladie en décembre dernier, était conscient que son testament allait scinder son clan en deux, mais n’en avait que faire.

Cette confidence a été livrée sur le plateau de « C à vous » sur France 5, par Benjamin Locoge, rédacteur en chef Culture de Paris Match.

« Jusqu’au bout, c’est quelqu’un qui n’en a fait qu’à sa tête », affirme le journaliste, expliquant que le but de Johnny Hallyday était de protéger ses filles cadettes, Jade et Joy, âgées respectivement de 13 et 9 ans.

«La seule chose qui comptait, c’était mettre à l’abri ses deux petites filles Jade et Joy. Il estimait que Laura et David avaient fait leur vie », poursuit Benjamin Locoge.

Bien évidemment, le rockeur emporté des suites d’un cancer des poumons contre lequel il s’était battu durant plusieurs mois était conscient que ces dernières volontés allaient scindé le clan.
Mais il n’en avait que faire.

«On sait que Johnny n’était pas quelqu’un de très courageux, qu’il n’aimait pas les conflits, encore plus les conflits familiaux. Mais il a décidé en son âme et conscience ce testament », précise-t-il.





1 comment

  1. Ca me fait un peu penser a mon pére qui malgré d’etre malheureux n’en a fait qu’a sa tète en évitant les conflits crées par sa femme et mes demies sœurs qui n’écoutaient que leurs mère celle ci jalouse de moi qui était sa fille Au fond est ce que les gémeaux sont tous ainsi changeants et aimant pas affronter les conflits pour les régler???

Laisser un commentaire

Close