Close
Exaspéré, Albert de Monaco en « campagne » de déstabilisation contre Charlène, qui refuse de rentrer

Exaspéré, Albert de Monaco en « campagne » de déstabilisation contre Charlène, qui refuse de rentrer

Exaspéré, Albert de Monaco aurait adopté une bataille de déstabilisation afin de contraindre son épouse, la pince Charlène de Monaco, de rentrer en principauté, où elle n’a pas mi les pieds depuis sept mois.

Le prince Albert a rassuré sur l’unité de son couple avec la mère de ses enfants lors d’un entretien accordé au magazine People. Les rumeurs de divorce et les tensions conjugales ont été balayées d’un revers de main.
Mais ses explications ne semblent pas avoir convaincu la rédaction du magazine Public, qui évoque une guerre de communication.

Si la maman de Jacques et Gabriella, qui disposerait d’une équipe de communication propre, a évoqué une hospitalisation en urgence, ce serait en réaction à la prise de parole du prince-souverain de Monaco dans les colonnes du magazine People.

Il a expliqué que sa chère et tendre allait beaucoup mieux et qu’elle « était prête à rentrer à la maison », même de manière clandestine sur un navire.

Cette nouvelle positive sur la santé de Charlène de Monaco a été mise en doute par l’intéressée dans un communiqué, publié quelques heures plus tard. Ce communiqué envoyé à la presse sud-africaine annonce qu’elle est entrée à l’hôpital en urgence.

Deux options sont possibles, soit que les deux époux « ne se parlent plus », soit, une autre hypothèse bien plus grave, une bataille médiatique « entre un Albert exaspéré et une Charlène bien décidée à lui tenir tête ».

Laisser un commentaire

Close