Son expérience de la vie, Estelle Lefébure la partage avec ses filles dont l’aînée, Ilona Smet, âgée de 20 ans, rappelle-t-elle dans les colonnes de ‘Gala’.


‘C’est impor­tant l’éduca­tion, la présence des parents, le partage de l’amour, des belles vertus et des belles choses’, confie l’ex candidate de « Danse avec les stars », maman de trois enfants.

« Auprès de mon fils, cela passe par le visuel : lui apprendre à regar­der, à appré­cier son envi­ron­ne­ment, la nature, les personnes. Le message est retenu car souvent, lorsque nous sommes ensemble, il s’écrie « Regarde maman, c’est joli, regarde ces couleurs, comme c’est beau », dit-elle.

‘Je leur enseigne aussi à respec­ter les autres et la nature, à se réjouir des instants magiques, à ne pas se plaindre pour des petits riens’, glisse-t-elle par ailleurs.

‘Je leur montre la direc­tion tout en tenant compte de leur volonté. Je leur explique combien il est essen­tiel de prendre soin d’autrui et d’appré­cier la vie, tout simple­ment’, ajoute celle qui estime que le plus important est de vivre ‘l’instant présent, prendre conscience de soi sans se lais­ser polluer par une foule de détails’.

‘C’est éviter de se proje­ter trop loin dans l’avenir, pour ne pas nour­rir ses angoisses, ses peurs; c’est apprendre à ne pas s’encom­brer du passé, à ne pas ressas­ser’, dit-elle.
‘Cela me semble évident aujourd’hui, mais ce sont des notions que j’ai acquises au fil du temps, au contact notam­ment, hasard heureux des rencontres, de Yann Lejeune, spécia­liste en sophro­lo­gie caycé­dienne et étude de la conscience et des valeurs exis­ten­tielles, et de Bruno Lacroix, nutri­tion­niste’, glisse-t-elle.





Étiqueté dans :
,