Close
Eric Zemmour, un bébé avec Sarah Knafo, « Ça finira mal », prédiction d’un politicien

Eric Zemmour, un bébé avec Sarah Knafo, « Ça finira mal », prédiction d’un politicien

Sarah Knafo, conseillère politique, et futur mère du quatrième enfant d’Eric Zemmour, devrait avoir des sueurs froides, dans l’éventualité d’une lourde défaite de son homme à la présidence de la République. Ça pourrait en effet finir très mal.

« Ça finira mal », aurait lancé Philippe Villiers, l’ancien député européen.
L’ancien soutien d’Emmanuel Macron commentait la campagne d’Eric Zemmour.

« Certains lui imaginent le destin tragique du général Boulanger, passé si proche du pouvoir, un soir de janvier 1889, avant de finir suicidé, deux ans plus tard, sur la tombe de sa maîtresse », explique le journaliste Étienne Girard, dans son ouvrage « Le radicalisé – Enquête sur Éric Zemmour ».

L’éventualité que le compagnon de Sarah Knafo revienne à l’antenne de C à News en qualité de polémiste est aussi évoquée. Vincent Balloré l’aurait rassuré dans ce sens.

Ce serait en tout cas, l’occasion de rendre ses « oracles de malheur, comme avant », indique le journaliste.

Eric Zemmour serait perçu comme celui qui pourrait détruire le « cordon sanitaire entre Les Républicains et le Rassemblement national, Monsieur Loyal de Marion Maréchal-Le Pen. ».

Selon les derniers sondages en tout cas, Marine Le Pen se qualifierait devant la candidate des Républicains, Valérie Pecresse, selon Ifop-Fiducial, tandis que Opinion Way annonce cette dernière devant la candidate du Rassemblent National. Eric Zemmour quant à lui stagne à 13 % d’intentions de vote en moyenne.

Laisser un commentaire

Close