Close
Eric Zemmour, Sarah Knafo, recadrage de Pierre Moscovici, cette piqûre de rappel

Eric Zemmour, Sarah Knafo, recadrage de Pierre Moscovici, cette piqûre de rappel

En entretien avec Le Parisien, Pierre Moscovici, le patron de la Cour des Comptes, a précisé la raison pour laquelle il a rappelé à l’ordre Sarah Knafo, la séduisante conseillère d’Eric Zemmour, candidat putatif à la Cour des Comptes.

« La proche conseillère d’Éric Zemmour, Sarah Knafo, s’est mise en disponibilité de la Cour », est-il demandé à l’ancien commissaire européen, qui ne se défile pas.

Pierre Moscovici explique avoir édicté une règle, qui vaut pour tous.
À partir du moment, où un membre de la Cour des « comptes aura une fonction
ostensible, visible ou officielle dans une campagne, il doit demander sa mise en disponibilité ».

Et ça a été le cas de Sarah Knafo, qui collabore depuis des années avec l’ancien polémiste de C News.

Il l’a incité à se mettre en disponibilité, ce qu’elle aurait fait en septembre dernier. Et elle n’est pas la seule.

« J’ai demandé à Mme Carrère-Gée (directrice de campagne de Michel Barnier en vue du congrès LR) — qui l’a d’ailleurs proposé de façon spontanée — de se mettre en disponibilité, et j’ai incité Mme Knafo à le faire aussi », a-t-il confié celui qui a récemment goûter pour la première fois aux joies de la paternité.

Laisser un commentaire

Close