Close
Eric Zemmour, grosse frayeur pour sa femme Mylène, la ruine frôlée

Eric Zemmour, grosse frayeur pour sa femme Mylène, la ruine frôlée

Eric Zemmour aurait failli mettre sa femme, Mylène C, dans l’embarras, en arrivant quatrième au premier tour de l’élection présidentielle. Il a obtenu 7%, et à 5 %, ses frais de campagne n’auraient pas été remboursés. La ruine évitée.

En octobre dernier, le magazine Closer assurait que Mylène C, la mère de ses enfants de l’ancien polémiste, a opposé un refus catégorique à son mari qui demandait le divorce.

« Acceptant simplement d’acter leur séparation de corps. Pas question pour elle, même dans ce contexte douloureux, de se positionner en victime et encore moins de mettre fin à leur histoire commune depuis leur rencontre en 1982 », a précisé la publication.

Et elle avait d’ailleurs continué de gérer au quotidien l’activité de la société Rubempré, dont l’ancien candidat à la présidence de la République est officiellement administrateur.

Toujours mariée avec Eric Zemmour, Mylène aurait pu être mise dans une situation financière délicate, si le père de ses enfants avait fait un score comparable à celui de Valérie Pécresse. La candidate LR a récolté moins de 5% des voix.
Elle est endettée à titre personnel de 5 millions d’euros. Elle a d’ailleurs lancé un appel.

« C’est pourquoi « j’ai besoin de votre aide, d’urgence, d’ici le 15 mai, pour boucler le financement de cette campagne présidentielle (…) Il en va de la survie des Républicains, et au-delà de la survie de la droite républicaine », a-t-elle déclaré, en lançant un appel aux dons, à tous ceux qui m’ont apporté leurs suffrages mais aussi à tous ceux qui ont préféré hier « le vote utile, et enfin à tous les Français attachés au pluralisme politique et à la liberté d’expression ».

Laisser un commentaire

Close