Close
Eric Zemmour, dissimulatrice et moqueuse, Sarah Knafo, sa conseillère agace

Eric Zemmour, dissimulatrice et moqueuse, Sarah Knafo, sa conseillère agace

Une facette de la personnalité de Sarah Knafo, la séduisante conseillère d’Eric Zemmour, est dévoilée par Le Monde, où son parcours est décortiqué.

Au printemps 2021, lorsque son rôle auprès de l’ancien sniper de On n’est pas couché sur France 2 a été révélée au grand public, Pierre Moscovici, le président de la Cour des Comptes la convoque. La magistrate de 28 ans a été mise en garde.

« Je l’ai incitée à prendre une disponibilité, a confié l’ancien ministre. Je ne fais pas la police de la pensée, c’est une maison très libérale. Mais
mon rôle est de protéger l’institution en évitant de la mêler à la campagne. ».

Il reconnait cependant avoir été dérouté par les opinions « extrêmes » de la conseillère d’Eric Zemmour, notamment en ce qui concerne le sort des juifs sous le régime de Vichy, supposé les avoir protégés.
La propre mère de Pierre Moscovici a porté l’étoile jaune.

Si Sarah Knafo affirme le comprendre lors d’un face à face, en privé, elle serait très moqueuse.
« Moscovici n’est pas la personne avec qui j’ai envie de débattre politiquement », raille­-t-­elle en privé.

Ce n’est que le 2 septembre que la jeune femme aurait demandé sa mise en disponibilité pour le début de la tournée de dédicaces d’Eric Zemmour, candidat putatif à la présidence de la République, fort d’une percée remarquable dans les derniers sondages.

« Elle est capable de dire n’importe quoi, les yeux dans
les yeux, s’agace un conseiller maître de la Cour des comptes, cité par le Monde. Tout est mensonge. ».

Beaucoup la prenaient pour une souverainiste présentable et la jugent aujourd’hui « dissimulatrice » en la découvrant à l’extrême droite.

Laisser un commentaire

Close