Close
Eric Zemmour mis à l’amende par Sarah Knafo – cette guerre qui se prépare

Eric Zemmour mis à l’amende par Sarah Knafo – cette guerre qui se prépare

Même fragilisée par une supposée fausse-couche comme l’a révélé le magazine Public, Sarah Knafo ne perd pas son sang froid et garde un œil sur les prises de parole d’Eric Zemmour. Et son emprise serait totale. Le prochain cap serait la bataille contre Pécresse.

Et un épisode en particulier, évoqué par Gala, et aussi commenté sur les réseaux sociaux, celui capté par les caméras de Quotidien, où il était question de la guerre en Ukraine comme une distraction, qui détournait des vrais problèmes pour les Français, des problèmes qui viendraient du sud.
Le prétendant à l’Élysée a été recadré par sa compagne.

« Zemmour mis à l’amende par Sarah Knafo. Petit bonhomme », est-il relayé sur Twitter.
« Zemmour qui écrivait il n’y a pas si longtemps encore «que le moment où les femmes arrivent en politique c’est le moment où le pouvoir déserte la politique » se fait recadrer par sa maîtresse et revient la q**ue entre les jambes comme un bon toutou vers les journalistes ».

Eric Zemmour serait mené par le bout du nez comme l’avait souligné le magazine Closer qui revenait sur leur séjour à Saint-Martin, l’ile voisine de Saint-Barth, à l’occasion des fêtes de fin d’années.

Celle qui aurait fait une fausse-couche en février dernier aurait pris l’initiative de toutes leurs activités.

En attendant, Sarah Knafo et Eric Zemmour se prépareraient au débat contre Valérie Pécresse.
Comme le rapporte Le Parisien, une dizaine de
personnes serait mobilisées au cours des derniers jours
pour préparer des fiches, qui seraient relues par Jonathan Nadler, en charge du projet.
« L’objectif est d’achever de convaincre les
électeurs de Valérie Pécresse qui hésitent à voter Zemmour », explique une source proche, précisant que le dernier
baromètre Ipsos pour « le Monde », 52 % des Français qui
disent vouloir voter pour la

Laisser un commentaire

Close