Close
Eric Judor ouvert sur le monde par Ramzy Bédia

Eric Judor ouvert sur le monde par Ramzy Bédia

Eric Judor s’est confié dans Le Parisien, dans le cadre de la promotion de son dernier film « Mohamed Dubois », sorti cette semaine.

Et l’ancien complice de Ramzy affirme avoir été victime de racisme, après avoir été pris pour un arabe.
« Jeune, je ressemblais à un petit rebeu. Et du coup, avec ma tête, je n’entrais pas facilement dans les endroits, les bars par exemple. Il y avait un délit de faciès. Je crois qu’il a empiré aujourd’hui. », se rappelle l’acteur, qui évoque à cette occasion sa rencontre avec Ramzy avec lequel, il a collaboré à plusieurs reprises.
« Dans un de ces bars où on acceptait les gens de couleur. Et Ramzy m’a emmené ensuite dans sa cité à Gennevilliers. Ainsi je suis entré dans la culture de ces Français d’origine arabe. On parle d’eux dans Mohamed Dubois. Ils sont comme tout le monde avec leurs qualités et leurs défauts. Mais ce ne sont pas eux que je vois dans les reportages, qui font des combats de pitbulls et brûlent des drapeaux américains.», explique-t-il.
« Lorsque j’allais dans la famille de Ramzy, il y avait toujours une assiette en plus à table. Tout était repartagé. Il y avait beaucoup de générosité, comme le montre le film. C’est l’autre côté du périphérique, le vrai, à travers l’histoire d’une petite communauté fraternelle qui a le projet de monter un restaurant pour s’en sortir », dit-il.





Laisser un commentaire

Close