Close
Emmanuelle Seigner – Seigner dévastée par la détention de Roman Polanski

Emmanuelle Seigner – Seigner dévastée par la détention de Roman Polanski

Emmanuelle Seigner-Roman Polanski
Emmanuelle Seigner-Roman Polanski

Dévastée par l’arrestation de son mari Roman Polanski, suite à une affaire de mœurs remontant à plus de 30 ans, Emmanuelle Seigner brise le silence lors d’un entretien accordé au magazine Elle, dont elle fait la couverture.

‘ Je n’avais aucune envie de m’exposer et j’aurais trouvé obscène de le faire durant toute sa détention’, confie l’actrice, ‘ Ce serait irréel, étrange de faire comme si ça n’existait pas. Je préfère donc en parler une bonne fois pour toutes et ensuite passer à autre chose’, ajoute-t-elle.

L’arrestation de son mari a été un véritable cauchemar pour Emmanuelle Seigner.  « De savoir mon mari en prison. C’était horrible. Et les visites au parloir étaient vraiment pénibles. Pour les enfants aussi, qui y sont allés deux fois. Je leur avais interdit de pleurer, je voulais qu’ils soient dignes.’, dit-elle.

1 comment

  1. HORCHANI Salah says:

    Oui, je m’acharnerai toujours…!
    Si l’on n’admet pas l’égalité triviale suivante : Relations sexuelles d’un adulte de 43 ans avec une mineure de 13 ans, après l’avoir saoulée et droguée (faits confirmés, juridiquement, par Monsieur Polanski et sa victime) = Pédophilie aggravée, c’est que l’on baigne, intégralement, dans le Négationnisme , à savoir dans la négation, la contestation et la minimisation des faits et du crime, dans la dissimulation d’informations corroborant son existence , dans le discrédit jeté sur la victime en la culpabilisant, comme l’ont fait, entre autres, Messieurs Bernard Henri Lévy et Alain Finkielkraut , et ce sans un mot de compassion à son encontre ; alors que les faits contestés ont été indubitablement établis. Pour terminer, je donne raison à tous ceux qui jugent que certains internautes s’acharnent sur Polanski et sa culpabilité : oui, je m’acharnerai, toujours, et par tous les moyens, pour défendre la vérité face à la complaisance, la compromission et l’injustice.
    HORCHANI Salah

Laisser un commentaire

Close