La reine Elizabeth II s’en feraient pour ses petites-filles, Béatrice et Eugénie d’York, en passe d’être écartées de la famille royale suite à une décision du prince Charles.

Une petite guerre éclate entre les membres de la famille royale, rapporte le magazine australien New Weekly, qui revient sur la décision du prince Charles de réduire les frais liés au fonctionnement de la monarchie.
Suite au départ du prince Harry et Meghan Markle, les princesses Beatrice et Eugénie pourraient aussi voir leur rôle au sein de la firme réduit. Une décision injuste du prince Charles.

Les filles du prince Andrew ne sont pas tenues à des engagements officiels et seraient autorisés des emplois dans le privé.

« Charles a alors décidé que son aide financière sera réduite avant de disparaitre à terme », indique une source proche.
Et ce serait la raison pour lesquelles elles seraient si mobilisées ces derniers temps en dévoilant des photos de leur engagement sur les réseaux sociaux.
Les princesses Eugénie et Beatrice auraient par ailleurs sollicité l’arbitrage de la reine Elizabeth, qui pourrait trancher en leur faveur. Une décision serait rendue avant la fin de l’été.