Close
Edouard Philippe, étrange surprise à Matignon, perdu dans son bureau, sa confidence chez Yann Barthès

Edouard Philippe, étrange surprise à Matignon, perdu dans son bureau, sa confidence chez Yann Barthès

De passage sur le plateau de «Quotidien » sur TMC pour présenter son dernier livre, Edouard Philippe s’est rappelé d’une étrange passation des pouvoirs. Le bureau a été vidé et aucune instruction ne lui avait été donnée.

La passation des pouvoirs s’est très bien passée avec Bernard Cazeneuve.
«Vous arrivez à Matignon, vous êtes accueillis par votre prédécesseur. Ça se passe toujours comme ça. C’est assez drôle d’ailleurs parce qu’on le vit deux fois : en arrivant et en partant », s’est rappelé l’ancien premier ministre.

« Donc vous êtes accueillis par votre prédécesseur, vous montez dans le bureau, vous parlez une demi-heure, il vous raconte deux-trois choses, deux-trois sujets. Il vous donne un ou deux conseils ».

Les deux hommes s’entendent parfaitement bien et ont beaucoup de respect l’un pour l’autre.

Et après les discours d’usage, Edouard Philippe est remonté à son bureau, et s’attendait à trouver quelques dossiers urgents, et des décisions à prendre au plus vite, mais il n’y avait absolument rien. Aucune note, aucune instruction…
Il s’était trouvé un peu perdu.

« Ce n’est pas une critique de mes prédécesseurs, c’est toujours comme ça », a-t-il indiqué, étonnant que dans un pays avec une administration assez solide, il n’y a aucune instruction.
«Ça n’existe pas et c’est surprenant. Ça m’a surpris ! », a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Close