Close
Dominique Tapie, fins de mois difficiles, ces pièces rares qu’elle a vendues

Dominique Tapie, fins de mois difficiles, ces pièces rares qu’elle a vendues

Pour faire face des fins difficiles, Dominique Tapie, la veuve de Bernard Tapie aurait été contrainte de se séparer de certains biens dont des pièces Hermès.

France Dimanche évoque aussi la situation supposée compliquée de la veuve du regretté homme d’affaires, ancien patron de l’OM.

Celle qui partagé la vie de Tapie pendant plus 51 ans ne toucherait plus « que 450 euros mensuels de retraite, qui correspondent à la moitié de pension de son mari comme ancien député », précise la publication.

Pour faire face à des fins de mois très difficiles, la mère de Laurent et Sophie Tapie « aurait été obligée de vendre certaines pièces de sa garde-robes, ainsi que ses sacs hermès ».

Mais comme l’avait déjà précisé le magazine Paris Match, dans sa descente aux enfers, Dominique Tapie a pu compter sur le soutien de quelques proches dont l’ancien député européen, Jean-Louis Borloo.

«La sachant très attachée à la rive gauche de la capitale, il lui aurait même loué un appartement dans une de ses rues où elle aurait l’habitude de promener son chien Babar », a indiqué de France Dimanche, convaincu que la veuve du Bernard Tapie finira par remonter la pente, doucement et surement. Elle pourrait régler ses comptes dans un livre.

2 comments

  1. CHHOR Chhun Chhorn says:

    Où est la pension de retraite de reconversion de son mari à l’épouse vivante ????????

  2. Alain Landry says:

    Faudrait t’il qu’il ait cotisé…
    La pension de reconversion est égal à ,50%
    Apparament elle n’a pas cotisé elle perçoit donc 50% de 900€. Ce qui est beaucoup trop pour ces gens là
    La mafia n’a pas de caisse de retraite….
    Après on peut l incarcérer le temps qu’elle rembourse les 600 millions de dette au trésor..
    En attendant c’est nous qui payons

Laisser un commentaire

Close