Dimitri Rassam, un excellent beau-père pour le fils de Charlotte Casiraghi

19/05/2017 à 20:00

Dimitri Rassam, le chéri de Charlotte Casiraghi, ferait un excellent beau-père pour Raphaël, le fils que la princesse a eu de sa relation avec Gad Elmaleh, croit savoir Public qui revient sur leur relation dans son édition du 19 mai.



« Dimitri Rassam et Charlotte Casiraghi pourraient former une jolie famille recomposée dans laquelle leurs enfants seraient les plus heureux du monde », indique l’hebdomadaire people.

Papa d’une petite fille de six ans née de sa relation avec la russe Masha Novo­se­lova, «Dimitri pourrait bien jouer les beaux-pères avec Raphaël, le fils de Charlotte».

Les photos dévoilées par Public mettent en doute la rumeur ébruitée la semaine dernière par France Dimanche, qui prétendait la jolie brune complice avec roi Mohammed VI, qu’elle est supposée avoir rencontré dans un  haras  de Seine-et-Marne, où l’un de ses chevaux est pensionnaire.

L’hebdomadaire mettait à l’honneur la fille de Caroline de Monaco, occasion d’évoquer sa prétendue proximité avec le roi du Maroc, avec lequel elle partagerait la passion des chevaux.

Juste après sa rupture avec le réalisateur italien Lamberto Sanfelice, l’égérie de Gucci s’était installée dans une belle demeure de Barbizon, une chic commune de « Seine-et-Marne, fréquentée par quelques VIP dont Philippe Lellouche, Herbert Léonard ou le regretté Michel Delpech ».

Et de préciser ensuite que cette petite « retraite » était également motivée par sa passion de l’équitation, une activité qu’elle pratique depuis l’âge 12 ans.

La nièce du prince Albert s’entraîne en « au haras de Bois-le-Roi, dirigé par la famille Rozier, championne olympique de père en fils », précisait la publication, avant de nous apprendre que la jeune femme aurait pu y croiser le roi du Maroc, un habitué de l’endroit.

« Ils ont sans doute conversé sur leur passion commune. Comme des parents qui discuteraient entre eux de leurs enfants à la sortie d’un pensionnat. De telles attaches créent des liens. Et qui sait un jour, en octobre prochain par exemple, sa majesté le roi Mohammed VI n’invitera pas Charlotte à participer au concours hippique de Rabat, dans son pays », s’interrogeait France Dimanche.

Le roi du Maroc saurait recevoir « cette fille de princesse avec les honneur dus à son rang ».




Rejoignez-nous sur Facebook


LeGossip.net - 2017 - Mentions légales - Politique de confidentialité