Close
Delphine Wespiser et Kylian Mbappé, « guérilla » terminée, la preuve

Delphine Wespiser et Kylian Mbappé, « guérilla » terminée, la preuve

Chroniqueuse de TPMP, l’émission de Cyril Hanouna sur C8, Delphine Wespiser ne semble pas en vouloir à Kylian Mbappé d’avoir été le porte-parole de la compagne pour la vaccination contre le Covid-19. Elle a regardé le match opposant l’équipe de France à l’Australie. Son traumatisme semble avoir été terrassé.

La campagne de vaccination du gouvernement pour lutter contre la prolifération du Covid-19 n’avait à l’époque pas convaincue tout le monde.

Et c’est le cas de Delphine Wespiser qui ne voulait pas se faire vacciner.
Pas principe, l’ex-reine de beauté y était opposée. Celle que les rumeurs prétendaient en couple avait Cyril Hanouna l’avait martelé à plusieurs reprises.
« Au final, j’ai fait mes deux doses, mais c’était le dernier jour de ma vie », a confié la reine de beauté dans Touche pas à mon poste.

Et d’ajouter : « J’ai pleuré… le médecin ne voulait même pas me piquer, il m’a dit : « Mais attendez, mademoiselle, dans cet état je ne peux pas vous piquer ».
Delphine Wespiser précisait la raison pour laquelle elle était opposée au vaccin.

«Je ne le sentais pas, parce qu’on m’a pressée et que je n’avais plus d’échappatoire. J’ai essayé d’attendre le plus longtemps possible, par rapport à mes convictions, et au final je savais que je devais le faire malgré moi », disait-elle.
A l’époque, c’est Kylian Mbappé, l’attaquant de l’équipe de France, qui avait accepté de prêter son image à la campagne de vaccination contre le Covid-19.
Emmanuel Macron, que Delphine Wespiser ne porte pas dans son coeur, lui en a été reconnaissant.
«Pour la vaccination, contre la violence, en communion avec les émotions du pays, Kylian Mbappé a une conscience rare de son rôle, du poids de ses mots, de la force de ses actes », développait-il dans L’Équipe.
La chroniqueuse de Cyril Hanouna semblait avoir tourné la page.

Laisser un commentaire

Close