Close
Delphine Wespiser attaquée à Magstatt-le-Bas

Delphine Wespiser attaquée à Magstatt-le-Bas

Delphine Wespiser, l’ex Miss France, a été élue conseillère municipale dans son village natal, Magstatt-le-Bas dans le Haut-Rhin. Et si la jolie rousse est ravie de son succès, elle déplore néanmoins les attaques portées à son encontre durant la campagne électorale par ses adversaires politiques.

« Cette campagne n’était pas gagnée d’avance. Ça n’a pas été du tout facile », confie lors d’un entretien avec « Alsace.fr » Delphine Wespiser, Miss France 2012.
« Certains ont voulu me déstabiliser, que je renonce parce que je serais ‘trop jeune’, ‘trop médiatisée », a regretté la jeune femme.

« À 22 ans, quand vous prenez des affronts comme ça, de face, au départ ça fait mal mais en fait, ça renforce énormément », assure par ailleurs Delphine Wespiser. « La plus belle victoire, c’est de ne pas avoir renoncé. Les Magsttatois m’ont soutenue, moi, l’enfant du village, et je veux les remercier ».
De son engagement, Delphine Wespiser en parlait également lors d’un entretien avec l' »AFP ».

« Ça fait un moment que je m’investis pour l’Alsace et pour la défense du dialecte. J’avais aussi envie de m’investir localement dans mon petit village que j’apprécie et dans lequel je vis depuis toujours », rappelle la jolie rousse. « Peut-être que si je n’avais pas été Miss, l’idée ne me serait jamais venue de faire de la politique. Mais cette expérience m’a fait grandir et connaître énormément de monde, de politiques, de chefs d’entreprise, et au bout d’un moment, on a envie d’essayer ».

Laisser un commentaire

Close