Close
David Hallyday blessé – Jean-Claude Camus remue le couteau dans la plaie

David Hallyday blessé – Jean-Claude Camus remue le couteau dans la plaie

À l’occasion des cinq ans de la mort de Johnny Hallyday, Jean-Claude Camus s’est livré sur les derniers moments du rockeur, des confidences qui risqueraient de blesser David Hallyday, qui n’a pas pu lui dire au revoir.

Présent à Marne-la-Coquette, dans l’après-midi du 5 décembre, avant la mort du Taulier, son fils unique n’a pas pu entrer et dire au revoir à son illustre père.
Un épisode douloureux qu’il évoquait dans Sept à Huit, l’émission hebdomadaire TF1.

« J’ai passé la journée à attendre de pouvoir entrer dans son bureau, où il était hospitalisé », a raconté le mari d’Alexandra Pastor. Il était au bord des larmes. Et je n’ai pas pu le faire ».

Le chanteur de 55 ans est convaincu que des consignes ont été données. Laeticia Hallyday serait ciblée.

Jean-Claude Camus a eu l’occasion fait ses adieux au rockeur, un moment qu’il évoque sur le plateau de Chez Jordan. Ses confidences risqueraient de blesser David Hallyday.

« Je l’ai vu dans son bureau qui avait été transformé en chambre d’hôpital, a-t-il confié. Il était vraiment très très affaibli. Il n’était pas bien du tout. Je blaguais un peu avec lui comme ça et après on a dîné. A la fin, Laeticia me dit : ‘va dire au revoir à Johnny, il va être content’. Je vais le voir et je me souviens que je blaguais encore et je lui ai dit : ‘il me semble que t’as maigri un petit peu, il faut te requinquer un peu parce que tu as les voix de l’album à finir’ ».
La réponse de Johnny Hallyday l’a surpris.
«Il me regarde, il pointe son doigt et me dit : ‘t’as une tache !’ J’avais un pull blanc et j’avais une toute petite tache », se souvient le producteur. «Ce sont ses dernières paroles quand je l’ai quitté. Je savais qu’en partant ce samedi soir, malgré que Laeticia disait qu’ils avaient attaqué un nouveau traitement, j’étais certain que je ne le reverrai pas ».

Laisser un commentaire

Close