Close
Critiquée, Alessandra Sublet reconnaît des erreurs dans Un soir à la tour Eiffel

Critiquée, Alessandra Sublet reconnaît des erreurs dans Un soir à la tour Eiffel

Alessandra Sublet reconnaît quelques erreurs avec son émission ‘Un soir à la tour Eiffel’ dont le concept a été complètement repensé, confie-t-elle dans les colonnes du ‘Parisien’, où elle livre quelques confidences.

‘Il fallait être prêt et on ne l’a peut-être pas été totalement’, a reconnu l’animatrice lors d’un entretien avec ‘Le Parisien’.

‘On s’est remis en question et, en deux mois et demi, on a entièrement changé l’émission. J’ai passé quelques nuits blanches. Mais notre patron Thierry Thuillier [direc­teur des programmes de France 2, ndlr] nous a fait confiance’, rappelle celle qui serait en proie au doute depuis son retour à l’antenne après avoir mis au monde son deuxième enfant.

C’est du moins ce que supposait en octobre ‘Voici’, qui rappelait que l’animatrice n’a ‘plus le droit à l’erreur si elle veut faire partie des animatrices qui comptent dans le PAF’.

‘Hélas, la première de ‘Un soir à la Tour Eiffel’, le 2 octobre, sur France 2, à 22 h 40, n’a pas convaincu les téléspectateurs’, rapportait l’hebdomadaire.
‘Seuls 805 000 curieux étaient devant leur poste ce soir-là — une audience médiocre si on la compare aux scores de Frédéric Lopez sur la même tranche, l’an dernier’, commentait la publication, qui rappelle les nombreuses critiques essuyées par l’intéressée.
‘C’est long comme un jour sans wifi’, a notamment écrit Virginie Spiès sur le site du ‘Nouvel Observateur’.

Laisser un commentaire

Close