Close
Corinne Touzet, la galère après l’arrêt de Femme d’honneur

Corinne Touzet, la galère après l’arrêt de Femme d’honneur

Corinne Touzet a évoqué ses galères lors d’un entretien avec « TV Mag », dans le cadre de la promotion d’un téléfilm qui sera diffusé sur « France 3 » le 25 février prochain. L’ex héroïne de la série « Une femme d’honneur » sur TF1 sera en effet à l’affiche du téléfilm « La Malédiction de Julia » qui sera diffusé sur la chaine du service public la semaine prochaine.

Et à cette occasion, Corinne Touzet livre ses confidences lors d’un entretien avec « TV Mag », occasion de revenir sur son parcours, déplorant au passage les attaques dans elle a été la cible suite à sa décision de se lancer dans une carrière de productrice.

« On ne voulait pas me reconnaître comme une productrice, me reprochant même de marcher dans des plates-bandes qui ne m’appartenaient pas et, pour me punir, on ne faisait plus travailler l’actrice », a regretté la comédienne de 54 ans, qui affirme avoir été laissée sur la touche durant trois ans.

« J’en ai pris plein la tête », déplore Corinne Touzet, avant de revenir ensuite sur ses propos, cette fois-ci dans les colonnes du magazine « Télé Star ».
La comédienne assure avoir pris la décision de quitter le navire de TF1.

« J’ai également lu que j’étais blacklistée, ce qui est faux ! Au contraire, je tiens à rappeler que c’est moi qui suis partie d’Une femme d’honneur et d’Interpol », dit-elle.
« Et que je n’arrête pas de bosser depuis cinq ans, avec deux spectacles pratiquement par an ! », tient-elle à préciser.

Laisser un commentaire

Close