Close
Corinne Masiero, intervention choc au César, le jackpot, cette somme coquette qui fait des jaloux

Corinne Masiero, intervention choc au César, le jackpot, cette somme coquette qui fait des jaloux

Corinne Masiero, qui incarne la lutte des intermittents du spectacle depuis son intervention choc à la cérémonie des César, retransmise en direct sur Canal Plus aura peut-être la chance de les aider financièrement.

D’après le dernier numéro de Closer, Corinne Masiero touche la coquette somme de 100 000 euros par épisode de sa série à succès, Capitaine Marleau, diffusée sur France 3.

Ce programme réunit en moyenne 7 millions de téléspectateurs.
«Preuve qu’elle est une valeur sûre du PAF, Capitaine Marleau passera de France 3 à France 2 à partir du 2 avril, une belle promotion », précise la publication.

Par ailleurs, en entretien avec Causette, Corinne Masiero a répliqué à Stéphane Tapie, le fils de Bernard Tapie, qui l’avait qualifiée de laideron suite à son intervention aux César.

« Je ne sais pas qui est ce Monsieur, je connais un autre Tapie, mais il a eu des problèmes avec le Crédit lyonnais », a-t-elle répondu, reconnaissant qu’elle s’attendait à toutes ces réactions, et même à pire vu la société « ultra patriarcale dans laquelle nous vivons encore ».

« On est encore en plein dedans, la preuve c’est qu’il y a encore des gonzesses qui sont déformées du bulbe rachidien par ces discours », a poursuivi l’héroïne de la série « Capitaine Marleau ».

« Pour tout vous dire, je pensais en fait que ça allait être pire. Qu’on allait me couper le micro, ou m’enjoindre à quitter la scène. Ma surprise, elle vient plutôt du fait que j’ai été inondée d’amour et de remerciements de toute part, du monde du spectacle mais pas que. On m’a dit : « Ton c*l à l’écran, ça interpelle bien plus que tous les théâtres que nous occupons. » On m’a écrit depuis le Brésil, la Corée du Sud ou le Canada pour me dire que c’était vachement bien, d’avoir fait ce coup pour faire entendre notre détresse », précisait-elle.

« Car partout dans le monde, la culture est à l’arrêt à cause de la crise sanitaire, les gens souffrent, et c’est ce que je voulais faire entendre », rappelait Corinne Masiero.

Laisser un commentaire

Close