Claude Chirac à propos de Jacques Chirac «mon père est assez mater­nel, fina­le­ment!»

A l’oc­ca­sion de l’ex­po­si­tion Jacques Chirac ou le dialogue des cultures au musée du Quai Branly, sa fille Claude Chirac évoque lors d’un entretien avec le magazine «Gala », l’en­fance de celui qui devint président de la Répu­blique en 1995.

«Malgré l’édu­ca­tion clas­sique que lui ont donnée ses parents, il a eu très jeune l’en­vie de décou­vrir le monde », confie-t-elle.

«  Qu’un gamin de 14–15 ans sèche les cours pour passer des heures au musée Guimet, ça n’est pas commun?! Il est aussi parti sur un navire de marine marchande à 19 ans, direc­tion l’Al­gé­rie, avant de rentrer pour pour­suivre ses études sur injonc­tion pater­nelle », poursuit la fille de l’ex président de la république.
Et de confier aussi que Jacques Chirac a toujours été très ouvert aux autres cultures, et a même voulu apprendre le sans­krit.

«Son profes­seur lui ayant dit qu’il n’était pas doué pour cette langue, il s’est alors rabattu sur le Russe, ce qui était rare à l’époque de la guerre froide », explique-t-elle.

Claude Chirac a également été interrogée sur le genre de père qu’est l’ex chef d’Etat.

«Un père aimant et sévère, et assez mater­nel, fina­le­ment?! Si nous allions le voir avec ma sœur pour lui expo­ser un souci, il trou­vait toujours le temps pour nous conseiller. Mais, contrai­re­ment aux appa­rences, il était moins progres­siste que maman sur certaines ques­tions. Il nous disait aussi de toujours garder notre capa­cité de révolte, même lorsqu’on prend de l’âge et qu’on s’em­bour­geoise?! », dit-elle.





Laisser un commentaire

Legossip.net - 2020 - Contact - Mentions légales